Gilles Richer et Yvette Lebeau, crédit Gilles Richer