• Accueil
  • >
  • Article
  • >
  • Elsie Meighen Reford, la grande dame des Jardins de Métis

Elsie Meighen Reford, la grande dame des Jardins de Métis


Société d’horticulture et d’écologie de Prévost (SHEP)

Conférence : Elsie Meighen Reford, la grande dame des Jardins de Métis

Conférencière : Hélène Jasmin

Date : 29 mai, à 19 h 15

 

 

 

 

Un legs de grande valeur

Au cours de l’été 1926, Elsie Reford entreprend de transformer en jardins son camp de pêche en bordure de la rivière Métis. Situés sur la partie nord de la péninsule gaspésienne, ces jardins sont alors les plus nordiques de l’Est de l’Amérique du Nord.

Se trouvant à des centaines de kilomètres de la pépinière la plus proche, Elsie Reford est confrontée à des défis de taille. Mais, audacieuse, elle ose expérimenter. Peu à peu, la forêt d’épinettes se transforme en un jardin qui accueillera l’une des plus importantes collections de végétaux de l’époque et reste, encore aujourd’hui, un fleuron dans le paysage québécois.

 

Art, histoire et musique

Les Jardins de Métis illustrent bien l’art paysager à l’anglaise. Mme Hélène Jasmin, notre conférencière, nous racontera la formidable histoire de ces jardins et de son instigatrice, et la situera dans le contexte du milieu artistique et social québécois au tournant du XXe siècle. Elle mettra aussi en lumière la passion du jardinage et femmes célèbres et l’influence indéniable de la nature sur des artistes de renom comme Claude Monet. Des extraits musicaux interprétés par le trompettiste Jean-Roger Savard recréeront l’atmosphère de la Belle société, à l’époque de cette « châtelaine de Métis ».

 

L’équipe des bénévoles vous attend

Joignez-vous à nous le mercredi 29 mai, à 19 h 15, à la salle Saint-François-Xavier, 994, rue Principale, Prévost. La conférence est gratuite pour les membres et le coût est de 5 $ pour les non-membres.