• Accueil
  • >
  • Article
  • >
  • Des citoyens nettoient les bordures du chemin des Hauteurs

Des citoyens nettoient les bordures du chemin des Hauteurs

Les 13 participants à la corvée de nettoyage, dans l’ordre habituel : Noémie et Juliette Allard, Éloïse et Léanne Tremblay, Nathalie Proulx, Audrey Laporte-Albert, Bruno Allard, Jacob et Lily-Rose Houde, France Beauregard, Léo Guenette, Marie-Eve Turgeon et Émile Guenette. (crédit photo : Jean-Pierre Tremblay)

Des cônes orange et des personnes portant des dossards de sécurité à l’effigie de la municipalité, le matin du samedi 12 octobre, sur le chemin des Hauteurs. Est-ce une réparation à la chaussée ? Un problème de voirie ? Non.  Ce sont des citoyens qui passent à l’action pour embellir leur milieu en ramassant les détritus qui jonchent la bordure du principal axe routier de la municipalité.

Léo Guenette a trouvé un panier d’épicerie qui, après avoir servi de chariot de transport, a été retourné à son propriétaire. Il est accompagné d’Éloise et Léanne Tremblay sur la photo. En arrière-plan : Juliette et Noémie Allard en quête de mégots de cigarette. (Crédit photo: Jean-Pierre Tremblay)

Une heure
Ces citoyens avaient répondu à l’appel de Marie-Ève Turgeon, membre du comité Action Éco-citoyenne Saint-Hippolyte. C’est par un samedi matin ensoleillé, équipé de gants, de sacs de poubelle et d’un grand sourire, qu’ils se sont regroupés au point de rencontre pour donner un peu de temps pour l’environnement.
En une heure, les 13 participants ont ratissé les deux côtés du chemin des Hauteurs, entre le Shell – Dépanneur des Hauteurs et le Garage Labelle Mécanique. En unissant leurs efforts, ils ont récolté plus de 1800 mégots de cigarettes, une centaine de canettes et de bouteilles de plastique et remplis huit sacs de poubelle avec des déchets de toute sorte. Les bouteilles et canettes en bon état ont été retournées à la consigne et les autres matières ont été prises en charge par les employés de la municipalité.

Juliette Allard et Éloise Tremblay posent fièrement avec leur récolte de plus de 1800 mégots de cigarettes. Selon le site quebecsanstabac.ca, un mégot de cigarette met plus de 12 ans pour se décomposer. (Crédit photo : Bruno Allard)

Les gestes parlent plus fort que les discours…
C’est en installant des pancartes pour un candidat à l’élection fédérale que Marie-Ève Turgeon, maman engagée de deux élèves à la nouvelle école de Saint-Hippolyte, constate la grande quantité de déchets qui jonche les bordures du chemin des Hauteurs. Orientée vers l’action, elle mentionne que « …c’est sur un coup de tête que je me suis rendue chez Matério pour acheter des gants et des sacs de poubelle et que je suis revenue sur place, avec mes enfants pour ramasser ces déchets ».
De retour à la maison, elle publie une photo de son initiative sur le site Spotted Saint-Hippolyte où elle récolte plus de 100 « j’aime » en quelques heures. Devant ce succès, elle décide de répéter l’expérience la semaine suivante et lance l’invitation à quelques groupes de réseaux sociaux.
Comme elle est membre du comité citoyen pour le développement durable de la municipalité, elle discute de son projet avec Bruno Allard, conseiller municipal responsable de l’environnement. Ce dernier appui l’idée et propose de fournir des cônes et des dossards orange pour assurer la sécurité des participants.

Comité Action Éco-citoyenne Saint-Hippolyte
Le comité Action Éco-citoyenne Saint-Hippolyte est composé d’une vingtaine de bénévoles qui se rencontrent tous les mois pour discuter de solutions concrètes aux défis posés par la protection de l’environnement dans notre milieu de vie. Le comité a concentré ses efforts sur deux projets visant l’élimination des sacs de plastique à usage unique dans les commerces hippolytois ainsi que sur l’interdiction de la vente de bouteilles d’eau de petits formats (moins de 1 litre) sur le territoire de la municipalité. (Voir autre texte à ce sujet en cliquant ICI)