Le 26 juin les travaux de construction d’une nouvelle école ont été officiellement lancés à Saint-Hippolyte. Le chantier se situe sur la 111e Avenue, près du chemin du lac Connelly. Il s’agit d’une école primaire. Et cela « arrive comme une bouffée d’air dans le secteur », selon Jean-Pierre Joubert, président du conseil des commissaires de la Commission scolaire de la Rivière-du-Nord (CSRDN).

 

À quoi ressemblera-t-elle ?

Elle occupera 4270 m2, répartis sur deux étages, dont trois locaux de maternelle et dix-hui pour le primaire. Deux gymnases sont prévus. La cour mesurera 4700 m2. Il y aura un débarcadère destiné aux automobiles ainsi qu’un autre pour les autobus. À cela s’ajoutera un stationnement de 61 places.

 

Le coût ?

Le coût total s’élève à 13 501 962 $. La Municipalité a participé en investissant 950 000 $ pour l’achat du terrain ainsi que pour les travaux de prolongement de la 111e Avenue conduisant à la nouvelle école.

 

Pourquoi cette nouvelle école ?

Depuis cinq ans, l’école des Hauteurs présentait des surplus d’élèves, ce débordement augmentant avec les années. Dans le secteur, elle n’est pas la seule dans cette situation, la population étant en croissance. Cette année, les élèves que l’école des Hauteurs ne pouvait accueillir, faute de place, ont été répartis entre les écoles Sacré-Cœur et des Falaises.

Le nouvel établissement pourra accueillir 550 élèves. Le projet de répartition des enfants vers l’école neuve n’est pas terminé, le processus de consultation s’achevant fin novembre. « Donc, il n’est pas encore approuvé dans sa version finales. 228 élèves ciblés qui se trouvent actuellement à l’école des Hauteurs seront déplacés vers la nouvelle école », nous informe Nadyne Brochu, conseillère en communication à la commission scolaire.

 

École neuve, nouvelle école… A-t-elle un nom ?

« Eh non! Elle reste anonyme jusqu’au concours, pour trouver le nom, organisé habituellement par le conseil d’établissement. Pour cette nouvelle école à Saint-Hippolyte, nous pouvons envisager le dévoilement du nom lors d’un événement officiel d’inauguration qui aura lieu entre avril et juin 2020 », souligne Nadyne Brochu. La prochaine rentrée se fera dans l’enthousiasme des enfants et aussi des grands, comme on a vu l’enthousiasme des dirigeants de la Commission scolaire, du Conseil des commissaires et de nos élus municipaux lors du lancement des travaux.