Pour marquer l’événement, l’assemblée générale annuelle du Sentier, qui s’est tenue le 15 juin, a été suivie d’un agréable vins et fromages.

Bilan annuel
« Votre journal communautaire va bien. » Tel est, en substance, le portrait dressé par le président Michel Bois. Le bilan financier, présenté par la trésorière Liette Lussier, confirmait également que Le Sentier a réussi à tirer son épingle du jeu malgré la difficulté constante à vendre de la publicité, l’épine dorsale du financement du journal. Même si une étude récente (1) prouve que le journal est lu par 1,68 personne par ménage et qu’on le conserve jusqu’à douze jours pour le consulter, les commerçants vorisent la publicité en ligne. Ce n’est pas une particularité locale. Tous les médias écrits font face à cette situation et tous peinent à boucler leur budget.

Trois membres du conseil d’administration devaient être élus pour un nouveau mandat de deux ans. Michel Bois et Liette Lussier ont été reconduits dans leurs postes d’administrateurs par acclamation. Monique Beauchamp, l’une des fondatrices du journal, se joint à l’équipe du CA. Elle a également été élue par acclamation. Pour souligner de belle façon le 35e, Jean-Pierre Fabien (2), Monique Pariseau (3) et Robert Riel (4) ont lu les textes qu’ils ont publiés récemment pour l’anniversaire du Sentier.

Vins et fromages
La quarantaine de personnes réunies pour l’occasion ont porté le toast Sentier ! – plutôt que le traditionnel Santé ! – à la bonne marche et à la survie du journal qui doit son existence à tous les artisans-bénévoles qui y ont consacré leurs énergies.

Marguerite Blais a fait une courte allocution rappelant combien l’environnement de Saint-Hippolyte, son havre de paix, lui a permis de passer au travers d’années difficiles. Elle a même indiqué qu’elle se laisserait peut-être tenter, un jour, d’écrire dans Le Sentier une chronique au sujet des proches aidants.

Quant à lui, le maire Bruno Laroche a assuré le journal communautaire de l’appui immuable et de la collaboration continue de la municipalité. « Nous sommes aux côtés du Sentier depuis sa création, a-t-il déclaré. À certains moments, il y a eu des tensions, admet-il, mais il n’a jamais été question de lâcher le journal ». Longue vie au Sentier!

1 http://www.journal-le-sentier.ca, Éditions antérieures : JUIN 2018, p. 6 —Un million de lecteurs pour les publications communautaires
québécoises, dont Le Sentier
2 http://www.journal-le-sentier.ca, Éditions antérieures : FÉVRIER 2018, p. 8 — Fondation du journal communautaire Le Sentier : le début d’une grande aventure
3 http://www.journal-le-sentier.ca, Éditions antérieures : MARS 2018, p. 12 – Le Sentier : un parcours de 35 ans
4 http://www.journal-le-sentier.ca, Éditions antérieures : MAI 2018, p. 12 – 35