L’économie circulaire

Ce mois-ci, j’ai envie de vous parler du concept de l’économie circulaire. En appliquant ce concept, nous extrayons les matières premières de la terre, mais les utilisons au maximum pour en gaspiller le moins possible, et au lieu de toujours acheter du neuf, nous échangeons, réutilisons, réparons et recyclons.

Voici un exemple pour bien illustrer cette façon de faire. En ce qui a trait à l’alimentation, nos agriculteurs produisent des fruits et des légumes que nous mangeons et nous mettons les résidus au compost. Ce même compost aidera à faire pousser d’autres fruits et légumes ou fera croître les fleurs de nos plates-bandes.

À petite échelle, nous pouvons aussi échanger avec des amis ou des membres de notre famille les objets dont nous n’avons plus besoin : vêtements, articles de sports, jouets, accessoires pour bébés, vaisselle, outils ou meubles. Pourquoi devons-nous toujours acheter du neuf, surtout lorsque certains articles comme des meubles peuvent être retapés au goût du jour et devenir alors uniques ?

Nous devons exiger des industries et des producteurs qu’ils fabriquent des produits réparables et non jetables. Pensons simplement au matériel informatique ou même aux petits appareils électriques qui jadis étaient tous réparables. De nos jours, au milieu du cycle de consommation excessive dans lequel nous évoluons, nous devons acheter un autre objet puisqu’il en coûte moins cher d’en acheter un neuf que de le réparer. Ce qui n’est pas toujours vrai, car nous ne tenons pas compte du coût environnemental de l’objet produit. En tant que consommateurs avertis, nous pouvons exiger que nos produits ne soient plus suremballés et que ces emballages soient récupérables. Plusieurs pays l’exigent déjà. Il faut faire pression sur les fabricants, car nous sommes les acheteurs et en tant que payeurs, nous avons le fin mot de l’histoire, car si nous n’achetons plus tel ou tel produit, ces articles cesseront d’être produits.

Ancien concept connu de tous : l’économie linéaire qui se décline de la façon suivante : extraction de la matière première, transformation en produit, utilisation, déchets générés.

Nouveau concept : l’économie circulaire : extraction de la matière première, transformation en produit, utilisation, consigne, réparation, réutilisation, recyclage. Donc presque zéro déchet.

Auteur de l'article