• Accueil
  • >
  • Article
  • >
  • “LES ENTRAILLES DE LA MONTAGNE”, UN CONCERT INOUBLIABLE.

“LES ENTRAILLES DE LA MONTAGNE”, UN CONCERT INOUBLIABLE.

 

Jean-François Bélanger, compositeur et multi- instrumentiste, a, de nouveau , captivé l’auditoire , lors de son concert à Prévost avec Amal’Gamme. Les auditeurs l’ont retrouvė avec plaisir ainsi qu’ Élisabeth Giroux au violoncelle et Bernard Ouellette aux percussions .Simon Marion était à la guitare.Tous des musiciens hors norme qui nous ont tenus sous le charme du dėbut jusqu’à la fin.
Après le souffle des« Vents Orfèvres », présentés l’an dernier,1 ëre partie d’un dyptique , « Les Entrailles de la Montagne »continuent d’explorer les traditions scandinaves et en constituent la deuxième partie. Le compositeur la présente comme pleine d’ėnergie, complėmentaire à la 1 ère qui représentait l’esprit alors qu’il qualifie celle- ci de tribale.

Compositeur, psychiatre, multi- instrumentiste ou psychothérapeute?

Tout à la fois!
Jean – François Bélanger, enfant, à étudié le violon, études abandonnées à l’adolescence. Puis il a redécouvert la musique en autodidacte. La musique lui est vitale « Sans elle, je dėpéris ». Il compose en s’inspirant des musiques traditionnelles et particuliėrement des musiques scandinaves.
Psychiatre de formation, il concilie les exigences de la pratique mėdicale et de la psychothėrapie avec celles de sa carrière musicale.
Ce mėdecin musicien ,au calme rassurant ,au regard pėnėtrant et à la barbe rousse,communique à merveille avec son auditoire ,tant par le biais de ses commentaires que par sa musique qui nous transporte indubitablement.

Des instruments qui suscitent la curiosité

Jean – François Bélanger nous présente bien sûr ses instruments inusitės comme le nickelharpa dont l’usage remonte au XIIIe ou XIVe siècle. Au XXe siècle, il ne restait plus que 22 joueurs de cet instrument.Le tenorharpa et le kontrabasharpa nous apparaissent tout aussi insolites avant les explications sur ces vièles suėdoises ã clefs de bois. Le violon D’Hardanger nous étonne avec ses cordes sympathiques qui ne sont jamais effleurées par l’archet mais qui amplifient la résonance par vibrations.
C’est avec beaucoup d’humour qu’il nous fait part de son attachements ã ces instruments traditionnels dont il en possède une vingtaine.

Des voyages multiples

Nous voyageons de l’Écosse à la Suède, puis vers la Norvège, au Québec et jusque dans le Grand Nord.
Bien sûr il n’oublie pas un petit clin d’œil aux Vikings , « ces grands navigateurs si bien organisés et grands communicateurs. »
Parallèlement à la référence aux violences et aux forces de la nature , il fait allusion à nos instincts, à notre inconscient, notre violence latente, nos refoulements et nos peurs.Sa grande sensibilité nous donne l’impression de pénétrer dans les recoins les plus secrets de nous- mêmes, nous secoue, nous ébranle ou nous réjouit .

Il nous fait même remonter au début de la vie sur terre avec « Chant Minėral ».

Un concert mémorable! Les auditeurs,à l’entracte, tout comme ã la fin du concert faisait la ligne pour acheter son dernier album…

Bernard Ouellette, percussioniste très impressionnant

Directeur génėral d’Amal’Gamme, il œuvre dans le domaine musical depuis trente ans. Fondateur du groupe rock progressif KAOS MOON, il y est également compositeur et musicien. Les albums de ce groupe diffusés dans une trentaine de pays ont reçu des critiques excellentes.
Il collabore étroitement avec Jean-François Bélanger.

Élisabeth Giroux, violoncelliste

Surprenante, elle parvient à interpréter des « reels » au violoncelle !
Elle a collaboré avec la Pietà et elle joue régulièrement dans les orchestres symphoniques de Sherbrooke et du Saguenay. Elle enseigne le violoncelle. Fondatrice et présidente, elle œuvre au sein de la coopérative des professeurs de musique de Montréal.

 

 

Simon Marion, guitariste

Il jouait du violon dès l’âge de cinq ans. Compositeur, multi -instrumentiste, il se consacre particulièrement à la musique folklorique populaire et traditionnelle sans oublier le jazz. Il a remporté plusieurs prix dont la Bourse Oliver Jones Spectra.