• Accueil
  • >
  • Article
  • >
  • L’heure… juste l’heure ! (Première partie)

L’heure… juste l’heure ! (Première partie)

Si le jour marque l’écoulement du temps qui passe, l’heure s’inscrit davantage à l’intérieur du cadre quotidien, qui en contient vingt-quatre. L’heure se situe plus près de nous, elle côtoie l’immédiat, se nourrit de l’instant présent.

L’origine du terme, d’abord. C’est plutôt simple et direct. Heure émane du latin hora, retranscrit du grec hôra. Seulement une petite poignée de mots en dérivent directement : horaire, horloge, horodateur, horoscope.

Le mot heure, tant au propre qu’au figuré, prend plusieurs sens et entre dans la composition d’une multitude d’expressions ou d’associations. Tenter de les repérer tous et toutes serait une tâche « sisyphéenne », on y passerait des heures… littéralement. Il désigne au premier chef une unité correspondant à un espace de temps, une durée représentant un peu plus de 4 % d’une journée entière de vingt-quatre heures. Une heure, bien sûr, c’est aussi soixante minutes. Les heures d’un jour complet s’égrènent formellement de minuit à minuit, en passant par midi à mi-chemin.

Dépendant de notre « hume-heure », ou de l’humeur du temps, ou du genre d’activités auxquelles on s’adonne, nous trouverons les heures brèves ou longues, fugaces ou interminables. Et si l’on est tellement occupé, on dira qu’on n’a pas une heure à soi. Bien des gens sont rémunérés à l’heure et souvent touchent le salaire minimum, qui atteindra bientôt 15 $ (de) l’heure. Bon nombre se voient contraints de faire des heures supplémentaires pour joindre les deux bouts. Vous pouvez aussi faire appel à du personnel de service ou à des véhicules de location que vous paierez parfois à l’heure.

Dépendant de votre efficacité, vous accomplirez un travail en une petite heure (dans le sens d’un peu moins d’une heure), ou vous y mettrez deux bonnes heures ou un bon deux heures (voulant vraiment dire un peu plus de deux heures). Et lorsque votre comportement vous expose à des reproches, d’un proche ou d’un employeur, vous risquez de passer un mauvais quart d’heure.
L’autre sens du vocable heure concerne le point précis dans la journée où l’on se situe. Il s’agit de l’heure où se passe une action, où se déroule une activité ou un événement. Une personne peut vous demander l’heure, vous pouvez la lui donner sans perdre de temps. Les montres, les horloges, les cadrans solaires indiquent l’heure qu’il est. Les deux premières peuvent même sonner l’heure,comme le réveille-matin à l’aube de votre journée. Et si les appareils sont exacts, on signalera qu’ils sont à l’heure. Si tel n’est pas le cas, rien n’empêche de les mettre à l’heure.

Si vous êtes ponctuels, tout comme peuvent l’être les trains, les avions, les autobus, on dira de vous que vous êtes à l’heure, il en va de même des transports publics. On peut remplacer horaire par heures, ainsi on consultera les heures des marées ou de la navette de l’aéroport. Et si, dans votre vie, vous n’affichez pas d’horaire régulier, on dira que vous n’avez pas d’heure(s) . Et, comme dirait l’autre, obsédé temporel peut-être, avant l’heure, c’est pas l’heure, après l’heure, c’est plus l’heure.

L’on vous a fixé un rendez-vous à onze heures précises, vous y serez à onze heures sonnant(es) *, à la manière des militaires, discipline oblige. Parlant de onze heures, vous voudrez peut-être admirer cette plante bulbeuse dont les fleurs se déploient en fin d’avant-midi. Elle porte le joli nom de dame-d’onze-heures. Peut-être aurez-vous l’heur de voir une demoiselle ailée s’y poser délicatement. L’occasion était trop belle pour présenter heur, cet homonyme d’heure, qui évoque ici la chance, le bon_heur d’assister à cette communion de la libellule et de l’ornithogale.

Trêve de poésie. Revenons à notre sujet de l’heure, qui, malheureusement, requiert plus de temps que je n’avais anticipé. Nous y reviendrons donc dans un mois, autrement dit, dans quelque 744… heures.
* Les deux graphies sont acceptées, selon l’intention du rédacteur. Le premier, sonnant, est participe présent, la pendule sonne les onze heures, le second sonnantes est adjectif verbal, les onze coups de onze heures se font entendre, ils sonnent la onzième heure.
Communiquez avec moi par courriel gdesbiens@journal-le-sentier.ca ou sur la page Facebook du journal Le Sentier pour nous faire part de vos commentaires, ou de suggestions de sujets/ thèmes à traiter. https://www. facebook.com/Journal-Le-Sentier-24032601631868