• Accueil
  • >
  • Article
  • >
  • L’œuvre de Michel Tremblay de nouveau portée sur scène avec enfant insignifiant !

L’œuvre de Michel Tremblay de nouveau portée sur scène avec enfant insignifiant !

 

 

Enfant insignifiant ! est l’adaptation théâtrale du récit autobiographique de Michel Tremblay, intitulé Conversations avec un enfant curieux. Du 13 décembre au 3 février, la scène du Théâtre Jean-Duceppe à Montréal fut ainsi habitée par des personnages attachants et authentiques issus de l’univers littéraire du dramaturge québécois de renom.

 

C’est au sein d’un décor tout à fait enchanteur signé Olivier Landreville et évoquant le bord de mer à Key West que la famille de Michel Tremblay évolue tout au long de la pièce. Un quai de bois semble se jeter dans l’océan et c’est sur celui-ci que les personnages demeureront du début à la fin, sans disparaître en coulisses une seule fois. Les projecteurs se braquent simplement sur les acteurs lorsque ceux-ci prennent la parole, pendant ce temps, les autres se promènent discrètement sur le quai.

 

Un enfant à l’esprit vif en quête de réponses

Il ne s’agit pas d’une pièce de théâtre conventionnelle. Plutôt, le metteur en scène Michel Poirier a eu à rassembler des bribes de conversations, des moments, des souvenirs spécifiques que lui a confiés Michel Tremblay. Les discussions s’enchaînent et créent un ensemble fluide et cohérent, sans interruption aucune. Les rires fusent de toutes parts dans le public tandis que le jeune Michel, campé par l’excellent Henri Chassé, pose une quantité étourdissante de questions existentielles aux membres de son entourage qui se retrouvent bien malgré eux désemparés (et excédés) devant cet enfant si intelligent mais entêté qui veut tout comprendre.

La talentueuse Guylaine Tremblay reprend quant à elle le rôle de Nana, la mère de Michel : une femme qui aime immensément son enfant et qui, avec moult expressions faciales cocasses et diversions plus ou moins habiles, tente tant bien que mal de satisfaire la curiosité intarissable de son Michel.

La performance de Danielle Proulx mérite également d’être soulignée. Son interprétation de Victoire, la grand-mère de Michel, est juste et fidèle à la description qu’en fait l’auteur dans ses romans. Pièce réconfortante et distrayante, Enfant insignifiant ! aura manifestement conquis le public, à en juger par les éclats de rire et les ovations debout, à la toute fin.

 

Informations supplémentaires

Mise en scène et adaptation de Michel Poirier. Texte de Michel Tremblay.

Distribution : Henri Chassé, Gwendoline Côté, Isabelle Drainville. Michelle Labonté, Sylvain Marcel, Danielle Proulx et Guylaine Tremblay

Pour en savoir davantage sur les événements artistiques du Théâtre Jean Duceppe, cliquez www.duceppe.com