• Accueil
  • >
  • Article
  • >
  • Mot d’ordre de la journée de l’environnement 2019 : sensibilisation

Mot d’ordre de la journée de l’environnement 2019 : sensibilisation

Le samedi 25 mai dernier, avait lieu au Centre des loisirs et de la vie communautaire l’annuelle Journée de l’environnement, organisée par la municipalité de Saint-Hippolyte. À en juger par le stationnement constamment rempli, l’événement aura été un succès encore une fois cette année.

 

Plusieurs exposants étaient présents pour répondre aux questions des citoyens.

Comme à l’habitude, les citoyens furent invités à apporter des échantillons d’eau potable pour analyse, et ce, à faible coût. De plus, de nombreux kiosques informatifs étaient installés dans la salle. La santé des lacs et cours d’eau, la préservation des milieux humides, l’identification des plantes envahissantes, l’entretien des installations sanitaires et la gestion des matières résiduelles étaient les grands thèmes abordés. Divers végétaux étaient aussi en vente (arbres, arbustes et vivaces). Enfin, les membres du nouveau Comité citoyen en environnement étaient présents pour rencontrer les visiteurs.

Azur, la crécerelle D’Amérique

Présence d’organismes à mission éducative

Le Groupe uni des éducateurs-naturalistes et professionnels en environnement (GUEPE), organisme à but non lucratif basé à Montréal, était sur place afin de présenter quelques spécimens empaillés et vivants. C’était l’occasion idéale pour discuter reptiles et amphibiens. Les citoyens auront ainsi pu faire la connaissance de Boris, une couleuvre rayée bien vivante et plutôt sympathique ; cette espèce est d’ailleurs abondante sur le territoire hippolytois.

 

Des intervenants du programme Chouette à voir! de l’Union québécoise de réhabilitation des oiseaux de proie (UQROP), un autre organisme sans but lucratif, avaient apporté quelques ambassadeurs avec eux, dont une crécerelle d’Amérique joliment prénommée Azur.

 

Une présentation du Dr Richard Carignan

L’événement s’est clôturé en beauté en après-midi, avec une présentation du rapport sur l’état de santé des lacs de Saint-Hippolyte offerte au gymnase de l’école des Hauteurs. C’est le Dr Richard Carignan, biologiste et fondateur du Groupe de recherche interuniversitaire en limnologie et en environnement aquatique (GRIL), qui animait la conférence. Les données du rapport faisaient état de l’évolution de la santé de nos lacs entre les années 2001, 2007 et 2018. En résumé, ce qui ressort de cette vaste étude, c’est l’amélioration générale de l’état de santé des lacs de notre municipalité. Ce constat favorable est un résultat direct de la grande démarche de la Ville, entamée en 2007, visant la réduction de la charge en phosphore issue des activités humaines.