Aussitôt que l’on prononce le mot février, il évoque irrémédiablement la froidure et le milieu d’un hiver habituellement vigoureux. Des douze mois du calendrier, février est le parent pauvre, surtout au Québec. Voici une brève analyse du pourquoi.

Constatation

Le mois de février 2015 a été le plus froid de l’histoire du Québec depuis 115 ans. Pourtant, à l’échelle de la planète, ce même mois a été enregistré comme étant le deuxième plus chaud depuis 135 années. En 2018?

Il n’existe aucun jour férié déclaré en février par le Canada ou le Québec. Toutefois, sept provinces et un territoire comptent un congé de famille ou du patrimoine y compris la journée Louis Riel au Manitoba. Nous manquons donc un congé. Bien que la Saint-Valentin soit fêtée, il n’existe pas d’autres évènements pour avoir congé.

Les jours d’ensoleillement sont frileux. Même si le soleil perce, les journées, bien qu’elles s’allongent en février, nous ne permettent vraiment pas de jouir de son effet.

Quel est le seul mois de l’année où nous ne pouvons pas observer de pleine lune?

«Si les hommes font moins de conneries en février, c’est parce qu’ils n’ont que 28 jours» nous affirme Pierre Desproges.

Le mois de février est le plus court et nous réserve une surprise furtive tous les quatre ans. Au cours d’une année bissextile, nous devons travailler un jour de plus. Que penser de ceux qui fêtent un anniversaire de naissance un 29 février ? Quel casse-tête.

Le mois de février est la cause directe de l’appauvrissement de la langue puisque, combinée avec un manque de tolérance, nous avons tendance à proférer des mots orduriers et outrageux, désignée comme la coprolalie, devant le froid glacial et les accumulations de neige.

Comme la plupart de la faune québécoise est en hibernation ou en déplacement, très peu d’animaux ou oiseaux nous donnent la chance de les admirer et d’égayer nos journées.

Alternatives

«Chaque année la nature nous offre le mois de mai pour se faire pardonner de février» a dit Bill Tammeus. Cependant, est-ce que le mois de février est rédhibitoire, un obstacle radical à l’action ? Il ne devrait pas puisqu’il donne l’occasion à plusieurs Québécois de

  1. nous quitter pour le sud,
  2. s’asseoir devant un bon feu de foyer, emmitouflés dans des couvertures avec des boissons habituellement alcoolisées,
  3. se refaire une garde-robe dans un centre d’achat surchauffé.

D’autres Québécois plus courageux profitent du mois de février pour pratiquer à l’extérieur des sports d’hiver, tout en songeant dans un avenir très rapproché, à entreprendre un des points (a ou b ou c) identifiés ci-dessus.

Le mot février vient du latin «februare» signifiant purifier. Mais pourquoi devons-nous nous purifier? Bien que l’air froid semble purifier les poumons, avons-nous tellement commis des péchés ou fait des excès au cours des autres mois de l’année que l’on doit être puni durant le mois de février? Tentons de donner ses lettres de noblesse à ce mois et surtout continuons de geler, non pardon, sourire.