Quand la magie de Noël devient un cauchemar…

Le temps des Fêtes s’en vient à grands pas et constitue en soi un moment de l’année empreint d’une magie unique. Afin de conserver de bons souvenirs du mois de décembre, laissez-moi vous mettre en lumière les pépins régulièrement présents lors de cette période féerique et vous offrir des conseils judicieux afin de les prévenir.

Voyons d’abord les éléments dont nous devrions nous méfier. Le sapin, les décorations scintillantes, les emballages à cadeaux, les rubans, les plantes de Noël ou les savoureux plats du buffet sont aussi agréables pour nous que pour votre animal! Évidemment, tout ce qui est nouveau, brillant, odorant ou qui fait du bruit suscite l’intérêt et la curiosité de nos animaux. Et malheureusement, notre vigilance et notre attention sont rudement mises à l’épreuve durant nos réceptions familiales. C’est pourquoi il est important de garder un œil ouvert sur nos animaux devant tant de tentations disponibles ou de les mettre en retrait de ces dangers possibles.

Gardons en tête que les intoxications diverses sont les principaux maux que les vétérinaires doivent gérer en clinique durant le temps des Fêtes. Le buffet de Noël est une proie facile pour vos animaux, mais surveiller également les restants de table et les poubelles! Nos petits compagnons mangent habituellement la même nourriture durant toute l’année. Leur tube digestif est ainsi fonctionnel, mais s’ils dérogent à cette règle, attentez-vous à vous retrouver avec des surprises…. Informez vos invités que votre animal ne doit pas recevoir de gâteries de leur part. Autrement, ce dernier subira alors une bonne gastro-entérite causant des nausées, vomissements, diarrhée et une déshydratation. Évidemment, des médicaments seront nécessaires afin de rétablir le tout et occasionnellement une hospitalisation sera proposée.

Les intoxications peuvent également se rencontrer lors de l’ingestion d’un produit toxique ou non-comestible. Le chocolat est certes bon, mais pas pour nos animaux! La théobromine (molécule dans ce dessert) est très toxique chez le chat et le chien. Les symptômes varient en sévérité selon la quantité ingérée. Les signes sont variables et habituellement associés à un état d’excitation extrême. Si vous avez remarqué que votre cargaison de chocolat est stockée dans le ventre de pitou, communiquez avec un vétérinaire sans tarder afin de vérifier la marche à suivre. Des procédures médicales seront nécessaires afin de vider l’estomac et désintoxiquer le sang de votre animal. Le poinsettia (Euphorbia pulcherrima), fleur de Noël, est très populaire durant le temps des Fêtes. Elle devrait, tout comme les autres types de végétaux, être gardée hors de la portée des félins. Considérée pendant longtemps par plusieurs vétérinaires comme étant très toxique, elle ne semble que causer un dérangement gastro-intestinal désagréable et temporaire. Les études n’ont pas démontré d’effets toxiques graves. Toutefois, vaut mieux prévenir que guérir! Si vous avez le pouce vert et posséder plusieurs végétaux, consulter le site suivant afin de vérifier leur toxicité potentielle : http://www.cbif.gc.ca/pls/pp/poison?p_x=px&p_lang=fr. Les rubans, guirlandes, choux, glaçons métalliques dans le sapin ou finalement tout ce qui scintille, fait du bruit ou virevolte facilement devrait être minutieusement surveillé afin d’éviter leur ingestion accidentelle. Les chats demeurent les grands champions de ce type d’exploit! Si tel est le cas, vous pouvez administrer de la vaseline ou laxatif pour les boules de poils à ce dernier et prier très fort pour les retrouver dans la litière. Malheureusement, plusieurs corps étrangers bloqueront dans les intestins et nécessiteront une chirurgie d’urgence. Au moindre signe de faiblesse ou de perte d’appétit, n’hésitez pas à communiquer avec votre vétérinaire.

En espérant que le temps des Fêtes vous apportera bonheur, santé et prospérité! Passez de belles Fêtes!

Auteur de l'article