Raymond Lévesque au cœur d’un documentaire

La chaine britannique Endurance Sport TV a produit un documentaire au sujet de l’expérience de Caroline et de Mark Livesey, triathloniens résidents à Harrogate, en Angleterre, et venus affronter le CanadaMan/Woman Xtreme Triathlon 2019 de Lac-Mégantic, sur l’invitation de notre concitoyen Raymond Lévesque.

 

Intitulé Together alone (solidaires et solitaires), le documentaire constitue les trois premiers épisodes d’une série traitant des sports d’endurance, et Raymond Lévesque, ami de longue date des deux triathloniens professionnels, a fait l’objet d’une partie du film, afin de mettre en lumière son époustouflant parcours amateur de même que les liens que lui et Marie, sa précieuse épouse, entretiennent avec les athlètes.

 

 

 

 

 

 

 

 

Un podium en 10 secondes

Caroline Livesey, qui compétitionnait chez les femmes de 40 à 44 ans, y a remporté un podium, battant l’ancienne championne en titre, la Québécoise Lyne Bessette, d’à peine 10 secondes, grâce à un temps de 12 heures 10 minutes et 33 secondes. Mark Livesey a, lui aussi, terminé premier dans la catégorie des hommes de 45 à 49 ans, et 10e au classement final masculin. Cette course constituait une étape de qualification pour le Championnat du monde Xtri 2020, qui se tiendra en Norvège, sur le parcours original Norseman, allant d’EIdfjord au mont Gausta.

 

Un accueil essentiel

C’est grâce aux bons soins des Hippolytois Raymond et Marie Lévesque que les deux athlètes britanniques ont pu participer à cet événement, puisque Raymond a fait appel à ses contacts pour mettre en place les deux équipes de soutien nécessaires aux athlètes étrangers, en plus de les héberger le temps de leur préparation. Pendant plusieurs semaines, les Livesey et Raymond ont ainsi nagé dans le lac du Pin Rouge, ont peaufiné leur course au parc Roger-Cabana et ont pédalé sur les routes hippolytoises pour maximiser leur forme.

 

Xtreme solo

C’est enfin tous les trois solidaires qu’ils se sont présentés au départ solennel du CanadaMan/Woman 2019, regroupés au sein d’une marche aux flambeaux, au milieu de la nuit, à travers les artéfacts du drame méganticois, à la fois émotifs quant au jour à venir et quant à la catastrophe ferroviaire qui a frappé la petite communauté estrienne, il y a six ans déjà. Le documentaire peut être visionné sur l’application Endurance Sport TV, qui offre actuellement une période d’essai gratuite de sept jours. Il vous suffit ensuite de vous en désabonner.