• Accueil
  • >
  • Article
  • >
  • Saint-Hippolyte signe « Le Pacte » et la Déclaration d’urgence climatique

Saint-Hippolyte signe « Le Pacte » et la Déclaration d’urgence climatique

À l’instar de plusieurs autres municipalités du Québec, le conseil municipal de Saint-Hippolyte a adopté une résolution appuyant la Déclaration d’urgence climatique et Le Pacte pour la transition lors de la dernière séance du conseil de 2018.

 

Présentée par Bruno Allard, conseiller municipal responsable de l’environnement, la résolution a été appuyée à l’unanimité par les membres du Conseil et applaudie par les citoyens présents. Bien qu’elle ne soit pas contraignante, cette résolution constitue un engagement « solennel » de la Municipalité envers l’environnement « … qui influence et guide déjà chacune de nos actions en matière de développement sur le territoire de la Municipalité depuis près de 10 ans », selon le maire Bruno Laroche.

 

Des impacts concrets ?

Questionné sur les impacts concrets de cette résolution pour les citoyens, Bruno Allard donne une réponse en deux temps. D’une part, en s’engageant de la sorte, la Municipalité veut montrer « l’exemple » aux autres municipalités du territoire ainsi qu’aux citoyens. D’autre part, il mentionne que l’équipe municipale veut aller plus loin que le simple fait de « signer pour signer ».Il cite alors en exemple les critères d’achats de véhicules municipaux qui considèrent maintenant des solutions de remplacements aux énergies fossiles, lorsque disponibles (véhicules électriques ou hybrides).

Il parle ensuite de la volonté de réduire les déchets générés par les activités de la municipalité, que ce soit dans le cadre de ses opérations courantes ou lors d’événements qu’elle organise pour les citoyens. Il termine en mentionnant qu’une politique de soutien permettant aux commerçants de Saint-Hippolyte de « … prendre le virage vert » est en cours d’élaboration.

 

Des appuis qui se multiplient

En appuyant la Déclaration d’urgence climatique, Saint-Hippolyte joint sa voix à 164 municipalités du Québec ayant déjà déposé une résolution similaire. Ces villes représentent plus de 4,8 millions de Québécois, soit près de 57 % de la population totale du Québec. Les appuis « individuels » sont toutefois beaucoup plus modestes avec 1077 personnes ayant signé la Déclaration.

 

Qu’est-ce que la Déclaration d’urgence climatique (DUC) ?

Initié en août 2018, la Déclaration d’urgence climatique se veut un outil permettant aux citoyens de contraindre leurs gouvernements à passer à l’action pour l’environnement. Cette initiative émane du GroupMOBILISATION qui se définit comme étant « … un organe d’information/action indépendant ayant pour objectif d’appuyer des actions sociales concrètes et immédiates en ce qui concerne les défis actuels les plus urgents ». Pour plus d’information, visitez le https://www.groupmobilisation.com/la-duc.

 

Qu’est-ce que le Pacte pour la transition ?

Le Pacte pour la transition, souvent appelé tout simplement « Le Pacte », est une initiative portée par le réalisateur Dominic Champagne qui vise un « … passage de la parole aux actes… » en posant des gestes concrets pour réduire notre empreinte carbone. Les signataires s’engagent, pour les deux prochaines années à réduire leurs émissions de gaz à effet de serre, « … à la mesure de [leur] réalité et de [leurs] capacités, en mettant en œuvre une série de gestes proposés sur le site https://www.lepacte.ca.

Lancé le 7 novembre dernier, « Le Pacte » a rassemblé, en quelques semaines, plus de 257 000 signatures.