• Accueil
  • >
  • Article
  • >
  • Un animal – ce n’est pas toujours un cadeau!

Un animal – ce n’est pas toujours un cadeau!


 

 Noël approche et SOS Félins désire vous rappeler qu’un animal n’est souvent pas le cadeau idéal à offrir. Chatons, chiots, rongeurs se retrouveront sous le sapin de Noël et malheureusement, chaque année, ce sont des milliers d’animaux qui seront abandonnés en bas âge car achetés comme de simples jouets, de façon impulsive.

En tout temps de l’année, la venue d’un animal, grand ou petit, doit être un geste réfléchi, posé pour la durée de la vie de l’animal. Les statistiques démontrent que les gens gardent leur animal 17 mois, alors qu’un chien peut vivre facilement 12 ans et un chat au-delà de 16 ans. Mentionnons qu’un bon nombre d’animaux abandonnés sont mis à mort dans les refuges et fourrières par manque de familles adoptives. Il faut prendre conscience que compromis, restrictions et charges financières accompagnent la venue de cet être vivant. 

 

 

Avant d’ajouter un compagnon à votre famille, il faut réfléchir. Et si l’animal est destiné à quelqu’un d’autre, il s’avère essentiel de valider ces questions avec cette personne au préalable afin d’éviter une « surprise » qui n’en serait pas une!

  • Qui va s’occuper de l’animal pendant les 12 à 18 prochaines années de sa vie? Un jeune enfant peut poser certains gestes sous supervision parental (le brosser, le nourrir…), mais il ne peut s’en occuper seul… Et malheureusement, comme pour un jouet, il peut en perdre rapidement l’intérêt!
  • Pour tout animal, qui va l’encadrer, nettoyer et ramasser ses besoins? Et si c’est un chien, qui va le sortir 365 jours par année, beau temps mauvais temps et ce, plus d’une fois par jour?
  • Certains animaux sont plus actifs que d’autres et peuvent causer des bris matériels. Pensons juste aux jeunes chatons qui adorent grimper aux rideaux et faire leurs griffes! Il faut savoir aussi que des différences existent à travers les races d’un même type d’animal.
  • Est-ce que ceux qui côtoieront l’animal souffrent d’allergies à certains types d’animaux?
  • A-t’on un budget pour enrichir l’environnement de l’animal et pour assurer son bien-être? Il faut stimuler l’animal adéquatement en offrant, selon l’espèce, des jouets, des cages, des coussins, des griffoirs et lui offrir de la nourriture de qualité pour le maintenir en santé.
  • A-t’on un budget pour le faire stériliser? A-t’on un budget annuel pour les soins réguliers (vaccins, vermifuges, parasites…) et les soins d’urgence si l’animal tombe malade?
  • Où habitez-vous? Si vous êtes locataire, demandez un ajout au bail mentionnant la permission d’avoir un animal, sinon le propriétaire pourrait de plein droit vous obliger à vous départir de ce dernier.
  • Et enfin, quel est votre style de vie? Si vous ne pouvez faire de concession, vous vous retrouverez rapidement tous deux malheureux. L’animal risque de manquer de stimulation et pourrait développer des problèmes comportementaux. Ainsi, êtes-vous prêt à être présent à la maison pour lui et vous priver par le fait même de certaines sorties?

Si votre choix est fait et que vous pouvez répondre à ces questions « dans l’intérêt de l’animal », nous vous conseillons d’adopter ce dernier en refuge. Des dizaines de milliers d’animaux sont abandonnés chaque année au Québec. Adopter permettra de sauver deux vies soit celle de l’animal que vous accueillerez et celle de l’animal qui prendra sa place au refuge.

Adoptez en refuge et faites stériliser vos animaux!

Joyeuses Fêtes à tous de la part de SOS Félins Prévost – info@sosfelins.com / www.sosfelins.com