• Accueil
  • >
  • Article
  • >
  • Un projet unique d’habitation verra le jour en 2020

Un projet unique d’habitation verra le jour en 2020


La Coopérative d’habitation Le Hameau de Prévost

Plus connues dans les pays nordiques européens, les coopératives d’habitation commencent à s’implanter au Québec, lentement mais sûrement. Près de chez nous, à Prévost, la coopérative d’habitation Le Hameau, démarrée en 2016, entre maintenant dans une phase importante de son évolution.

 

 

Ainsi, le 9 décembre, afin de se faire connaître davantage auprès de coopérants éventuels, le Hameau a organisé une rencontre publique d’information à Prévost. Une soixantaine de personnes ont répondu à l’invitation et une vingtaine de membres actifs du Hameau ont participé à l’animation de la rencontre. À travers les différents kiosques, les témoignages et les échanges avec le public, ce fut l’occasion d’en savoir davantage sur les aspects essentiels de ce projet, tels que l’architecture et l’aménagement prévus, le recrutement des membres, le financement et les valeurs qui le portent.

 

Quelques précisions

La coopérative Le Hameau dispose d’un domaine d’environ 880,000 pi2 situé, à titre indicatif, dans le secteur de l’école primaire des Falaises. Il sera accessible par la rue de la Voie du Bois et la rue Mozart. C’est sur ce vaste territoire que seront érigés une trentaine de maisons semi-détachées privées et des bâtiments communs, tels une salle communautaire et un garage. Si l’échéancier projeté est respecté, les premières maisons seraient construites à l’été 2020.

 

Il est à noter que les résidents seront propriétaires de leur maison, mais le terrain restera la propriété de la coopérative. De plus, il s’agit d’un projet intergénérationnel, d’où son nom Le Hameau qui évoque l’image d’un petit village. Selon les premières estimations, le prix des maisons pourrait être de 15 à 20 % moins élevé pour des maisons comparables de 750 à 1,200 pi2 . C’est un des avantages appréciables d’une coopérative d’habitation!

 

Des valeurs humanistes

Le vivre-ensemble, la communauté, l’union des forces individuelles dans le groupe sont au cœur de ce projet. Ses autres valeurs porteuses sont le respect, l’entraide et le partage, l’égalité, la sociocratie (dans laquelle les décisions sont prises par consentement de tous) et la communication non violente pour gérer les conflits. L’écologie et le respect de l’environnement seront également des valeurs fondamentales dans la construction des bâtiments et l’aménagement du territoire.

 

Lors de la rencontre, les membres de la coopérative ont insisté sur la laïcité de leur projet : « Nous ne sommes pas une secte! », ont-ils répété à plusieurs reprises. Le livre Vivre autrement de Diana Leafe Christian (publié en 2015 aux éditions Écosociété) est le document de base qui inspire les membres de la coopérative.

 

Pourquoi devenir membre ?

Ce sont d’abord des raisons sociales qui nous incitent à adhérer à ce type de coopérative : le sentiment d’appartenance à une communauté laïque dans laquelle les valeurs de tolérance, d’entraide et de partage des tâches sont mises de l’avant. Ceci peut diminuer le sentiment d’isolement et augmenter le sentiment de sécurité.

 

 

Le travail d’élaboration de la coopérative est loin d’être terminé! Beaucoup de décisions restent encore à prendre collectivement, comme les démarches auprès des architectes et des entrepreneurs, d’où l’importance de devenir membre actif le plus tôt possible pour pouvoir participer à ces décisions. Pour en savoir davantage, consultez le site internet http://lehameaudeprevost.org ou la page Facebook de la coopérative.