• Accueil
  • >
  • Article
  • >
  • Un spectacle électrisant pour la 5e édition du Pic-Nic Électrik

Un spectacle électrisant pour la 5e édition du Pic-Nic Électrik

Le temps pluvieux a fait place au soleil juste à temps pour l’ouverture de l’événement qui a eu lieu le samedi 5 août au parc Roger-Cabana. Un crescendo de prestations attendait la population dans cette édition du Pic-Nic Électrik à saveur régionale.

Parmi les jeux d’adresse, le plus populaire était certainement le taureau mécanique auquel petits et grands n’ont pu résister. Table de Babyfoot, lancés de précision, kiosques de commanditaires et comptoirs alimentaires ont pu divertir, informer et restaurer les participants.

Alai’N Jeff
Alai’N Jeff avait la difficile tâche de réchauffer l’ambiance tandis que plusieurs familles s’installaient sur le site. Sur la scène du chapiteau aménagé en style bistro, le duo hippolytois a réussi le tour de force avec brio en alliant la voix chaude d’Alain Laliberté aux rythmes blues.

J.B. Jo
J.B. Jo a pris la relève avec une énergie débordante. La chanteuse qui vient de lancer son premier album a connecté avec le public avec un répertoire varié allant des grands succès de l’été à des classiques de la chanson pop. Elle et son trio ont terminé leur tour de chant avec la chanson Feels like home, sans doute un clin d’œil à sa municipalité qui l’accueillait pour l’événement.

CasaJam Band
Électrisant, CasaJam Band est monté sur scène avec un dynamisme contagieux qui a délié les pieds de plusieurs participants. Même les agents de la SQ qui étaient venus faire leur ronde ont affiché un large sourire tout au long de leur prestation. Le groupe de Saint-Hippolyte, qui est en préparation d’un premier album, a offert des classiques des années 60, 70 et 80 de même que des compositions originales avec un plaisir évident. La complicité qui lie les membres du groupe s’est propagée facilement au public qui en redemandait encore.

Motel 72
Installé sur la grande scène, Motel 72 a pris la balle au bond avec un répertoire aux accents groove rappelant l’atmosphère d’un road trip. Le groupe de Morin-Heights, qui a déjà trois enregistrements à son actif, sait bien mettre à profit les talents de chacun de ses cinq membres qui sont tour à tour chanteurs, musiciens et compositeurs.

France D’Amour
Pour clôturer la soirée, France D’Amour a enflammé son auditoire avec une prestation enlevante tout en s’amusant avec ses musiciens et le public qui s’en est donné à cœur joie. Cette artiste chaleureuse originaire de Mont-Rolland a répété à plusieurs occasions à quel point elle était heureuse d’être à Saint-Hippolyte, ajoutant « Il n’y a rien comme les Laurentides! ». Il était littéralement impossible de rester passif alors qu’elle parcourait les meilleures chansons de son répertoire. C’était vraiment un spectacle En love majeur comme elle l’écrit sur sa page de l’événement, du nom de son dixième album.

Avec des prestations de qualité et une foule enthousiaste, cette édition du Pic-Nic Électrik a été un véritable succès. Elle prouve encore une fois qu’il y a beaucoup de talent dans notre communauté. Accueillir des artistes de la municipalité et de la région ajoute certainement à la fierté du public et au plaisir des artistes. Rappelons que le Pic Nic Électrik est une initiative de plusieurs artistes locaux et de l’administration du maire Bruno Laroche, que France D’Amour a qualifié de « Justin Trudeau des maires du Québec » après avoir avoué qu’elle le trouvait bien beau.

Casajam

 

Motel 72

 

Le maire Bruno Laroche avec le groupe Casajam

c.st-martin@journal-le-ssentier.ca

Photos: Colette St-Martin, Michel Bois.