Élégance, vin, raffinement. Une fois ces trois mots évoqués, et à main levée, ceux et celles pensant subito et de facto à l’Ontario ? No kidding ! Car faut bien l’avouer, bien que géographiquement tout près, les vins de l’Ontario, n’avons-nous pas tendance à les ignorer ? Et pourtant, en matière de vin, nos voisins ontariens ont non seulement fait d’immenses progrès, mais n’ont, à mon avis, plus rien à envier à nombre de régions viticoles passablement plus en vue. C’est ce que j’ai été à même de constater in situ au moment d’écrire ces lignes, lors d’une joyeuse virée viticole au pays de Doug Ford F150. Prince Edward County et péninsule du Niagara. Dix jours, deux régions. Faits saillants, résumé.

Prince Edward County
Dynamique, fougueux et un brin hipster. Région viticole encore toute jeune et en plein développement, dans la populaire région de Sandbanks pour vous situer. On y plante de la vigne à une vitesse effrénée. Plusieurs sont encore bien jeunes, mais ça viendra ; avec le temps, la maturité. Chose certaine, le potentiel et la passion y sont ! Et avec quelque 40 vignobles à visiter, y’a de quoi meubler ses journées… Celui m’ayant le plus marqué ? Son nom, The Grange of Prince Edward County.
Une grange tout droit sortie d’un compte Instagram n’ayant pas vu de vache depuis belle lurette, mais parfaitement authentique et jouant à la perfection la carte du rustico-chic. Dur à décrire, mais impossible de s’empêcher d’y sourire ! Pensez poutres et bois clair, foyer et lumière, produits du terroir et objets de la ferme savamment disposés, étalés. Multipliez par 10 et ajoutez 5, et vous y serez presque… ! Une grange sortie d’un conte de fées ! Et les vins dans tout ça ? Pour la plupart hors des lieux communs et pour le mieux ! Mais deux m’ont particulièrement accroché. Un vin orange, non filtré, brut, trouble, fermier. Rafraîchissant à souhait et surtout d’une originalité ! Touché ! Et l’autre, de temps à autre disponible à la SAQ: Grange of Prince Edward, Cabernet franc, Prince Edward County VQA, Ontario, 2016, 29,75 $ (12711168). Un cab franc mûr et juteux, débordant de fruits et d’épices et avec de la sapidité par-dessus le marché ! My kind of wine as they say! Vraiment, à essayer !

Péninsule du Niagara
Une région se divisant en deux parties. La première: Niagara-on-the-Lake. Là où se situent grosso modo les gros : Jackson Triggs et son chai aux allures de Centre Bell high tech, Inniskillin du même proprio, où les autobus de touristes se succèdent et le vin coule à flots, Piller et sa salle, on ne peut plus ostentatoire, de dégustation, digne du pharaon Toutânkhamon. Bref y’a là du fric mes amis. Beaucoup de fric. Mais ne crachons pas dans la coupe, sans être transcendants, les vins y sont en général plus que décents. Plus commerciaux et techniques, oui. Mais très bien faits, surtout pour le prix! Du genre de tous les jours et que les gens peuvent se payer. Tant à boire entre 15 et 25 $, c’est à se demander ce que nous avons à les bouder…
La deuxième partie, Beamsville, les plus petits ! Et qui naturellement, vous l’aurez deviné, attirent davantage ma sympathie. Mais ne nous leurrons pas ici, les prix sont à l’avenant aussi. Car pour ce supplément d’âme, la barre des 30 $ se trouve rapidement franchie. Les valent-ils, vous vous demandez ? Pour beaucoup oui mais d’autres nieto. L’artisanat se paye soit, mais de grâce, calmons-nous Pépito, nous ne sommes pas à Gevry-Chambertin, mais en Ontario ! Cela dit, quelques véritables coups de coeur se sont produits, dont l’un, une décharge, que voici ! Hidden Bench Estate, pinot noir, Beamsville Bench VQA, 2017, Ontario, 36,75 $ (12582984). À venir dans les prochains mois à la SAQ, demandez à votre conseiller de vous le réserver. Un pinot bio prenant et vibrant, craquant et planant ! Sur quelque 80 vins dégustés (hic !) lors de cette virée, sur la plus haute marche du podium s’est hissé. Et moi avec grande joie de m’incliner…
Riesling, pinot noir et gris, cab franc et chardo de l’Ontario. Note à moi-même, ne plus jamais regarder ces vins de haut. Faut le dire, font du bon vin ces Anglos !