Forum national de l’action climatique


Forum national de l’action climatique : Des leaders de toutes les régions du Québec partagent leurs solutions concrètes et leurs réussites.

Le deuxième Forum national de l’action climatique est un rendez-vous incontournable pour quiconque veut passer à l’action, faire le plein d’idées concrètes et de solutions adaptées à sa réalité, et réseauter. Consacré à l’accélération de l’action climatique dans l’ensemble des régions du Québec, le Forum rassemblera des centaines de personnes de tous les milieux – gouvernementaux, municipaux et socio-économiques – ainsi que des spécialistes et gens de terrain qui démystifieront des sujets complexes, partageront leurs réussites et proposeront des outils pour accélérer l’élaboration et la mise en oeuvre de leurs Plans Climat. Il aura lieu les 16 et 17 avril, au marché Bonsecours, à Montréal.

Une vision régionale et municipale, une expertise diversifiée
Organisé par le Regroupement des conseils régionaux de l’environnement (RNCREQ), le Forum national de l’action climatique a pour objectif d’accélérer la réduction des émissions de GES et d’augmenter la résilience des communautés face aux aléas climatiques, partout au Québec. Pour ce faire, une délégation du conseil régional de l’environnement des Laurentides (CRE Laurentides) ainsi que des seize autres CRE seront présentes et participeront à l’animation et aux contenus du Forum. De nombreuses autres personnes expertes en leur domaine viendront partager leurs connaissances, leurs conseils et leurs réussites, telles que :

Martin Damphousse, président de l’Union des municipalités du Québec (UMQ) et maire de la Ville de Varennes;

Antoine Tardif, maire de Victoriaville et 1er vice-président de la Fédération québécoise des municipalités (FQM);
www.crelaurentides.org

Catherine Fournier, mairesse de la Ville de Longueuil;

Isabelle Boucher, directrice générale de l’urbanisme et de l’aménagement du territoire au ministère des Affaires municipales et de l’Habitation;

Maxime Pedneaud-Jobin, ancien maire de Gatineau;

Pierre-Olivier Pineau, professeur titulaire à HEC Montréal, spécialiste des politiques énergétiques;

Florence Junca-Adenot, professeure en études urbaines à l’UQAM) et ancienne PDG et fondatrice de l’Agence métropolitaine de transport (AMT);

Marie-André Pichette, directrice générale de la Régie intermunicipale de transport Gaspésie- Îles-de-la-Madeleine;

Michel Lagacé, préfet de la MRC de Rivière-du-Loup;

Isabelle Thomas, directrice du Groupe de Recherche-Action en résilience urbaine (ARIAction);

Alain Bourque, directeur général d’Ouranos (consortium sur la climatologie régionale et l’adaptation aux changements climatiques);

Arielle Mathieu, directrice Affaires publiques et gouvernementales, Conseil du patronat du Québec;

Frédérick Marceau, directeur du Service de l’environnement, Prévost.

« C’est un rendez-vous incontournable pour toutes les personnes de notre région qui doivent passer à l’action, que ce soit à titre d’élu.e.s, de gestionnaires, de dirigeant.e.s ou de professionnel.les, précise Anne Léger, directrice générale du CRE Laurentides. Entièrement en présentiel, le Forum a pour vocation de les outiller et les aider à agir concrètement dans leur milieu, ainsi que de stimuler la collaboration et le partage d’idées.»

Des sujets concrets, ancrés dans l’actualité
Le Forum fera écho aux objectifs du programme Accélérer la transition climatique locale (ATCL), annoncé par Québec récemment, en aidant le monde municipal à les concrétiser. Les sujets abordés s’inscriront dans cinq thèmes transversaux : la transition énergétique, l’aménagement du territoire, la mobilité durable, la biodiversité et l’adaptation aux changements climatiques. Le programme promet quelques grands moments :

Le Québec dans un climat de changement – Tour d’horizon de l’actualité récente et à venir (enjeux, projets de lois, réglementations, etc.) en lien avec les différents thèmes du Forum.

Le grand défi énergétique québécois – La transition énergétique fait les manchettes ces derniers mois. Ce panel a pour objectif de présenter les enjeux, les opportunités, les freins et les leviers entourant la transition énergétique au Québec, ainsi que les bonnes pratiques à l’étranger.

Le leadership municipal en première ligne – Les municipalités font face à des défis immenses, nombreux, coûteux et structurels qui ne peuvent plus être ignorés, car ils touchent directement la santé, la sécurité et la qualité de vie de la population. Les élu.e.s doivent faire preuve d’un leadership

La planification comme moteur d’action – Les collectivités territoriales sont des acteurs de premier plan et sont trop souvent contraintes d’agir en réaction. Ce panel a pour objectif d’exposer l’utilité et le besoin de planification via l’élaboration de plans climat, les bonnes pratiques de gouvernance, ainsi que les freins et leviers auxquels font face les municipalités.

Le Forum exposera des cas concrets, des projets efficaces et duplicables, ou d’autres qui seront décortiqués pour expliquer leurs écueils et leurs échecs. Les participant.e.s auront l’occasion de dialoguer sur leurs réalisations, de s’inspirer des réussites de leurs homologues et de découvrir des outils financiers
Un événement éco-responsable
Grâce au concours du Conseil québécois des événements écoresponsables, l’empreinte environnementale de l’événement sera faible. En suivant le cadre de la norme du Bureau de normalisation du Québec (BNQ) en gestion responsable d’événements (9700-253), le Forum national de l’action climatique atteint le niveau 5 de classification. Entre autres actions entreprises : mise en place d’un service covoiturage, nourriture 100 % végétarienne, à forte tendance locale et biologique, dîners servis dans des boîtes lavables et réutilisables, signalisation sur écran et récupération des éléments décoratifs imprimés sur carton rigide.

Les partenaires du Forum
Ce projet est réalisé avec l’appui financier du gouvernement du Canada à travers le Fonds pour dommages à l’environnement.
Le deuxième Forum national de l’action climatique est organisé grâce au soutien financier de précieux partenaires : Hydro-Québec, le Fonds de solidarité FTQ, la Fondation familiale Trottier, le Fonds Climat du Grand Montréal et la Caisse d’économie solidaire Desjardins.

À propos du CRE Laurentides :
Le CRE Laurentides est le porte-parole des intérêts environnementaux de la région. Il tisse un réseau entre le monde municipal, les organismes, les associations et les individus. Il favorise les échanges, la concertation et l’entraide de ses membres. Il consulte le milieu, cerne les priorités régionales et propose des solutions concrètes aux problématiques identifiées. Si vous souhaitez être informés des nouvelles en environnement de votre région et soutenir la mission, devenez membre dès aujourd’hui en consultant le www.crelaurentides.org

À propos du RNCREQ
Le Forum national de l’action climatique est organisé par le Regroupement national des conseils régionaux de l’environnement du Québec. Le RNCREQ est un réseau d’acteurs engagés dans la protection de l’environnement, l’action climatique et la promotion du développement durable sur l’ensemble du territoire québécois. Les dix-sept conseils régionaux de l’environnement (CRE) mobilisent les parties prenantes régionales pour faire avancer la réflexion, développer les connaissances, favoriser le maillage et la concertation autour d’enjeux environnementaux et climatiques, dans le but d’encourager et faciliter le passage à l’action. En savoir plus.
Source :
Conseil régional de l’environnement des Laurentides