• Accueil
  • >
  • Article
  • >
  • Quand culture, éducation et divertissement se rencontrent le vendredi

Quand culture, éducation et divertissement se rencontrent le vendredi

La Station culturelle, organisme à but non lucratif (OBNL) qui promut l’art, la culture et le patrimoine dans les Laurentides, est revenue en force cet automne avec une nouvelle programmation pour son Ciné-Club.

 

Une programmation diversifiée, touchante et percutante qui traite de pauvreté, musique, identité de genre et orientation sexuelle (LGBTQ+), vieillesse, etc. Les sujets abordés par les documentaires choisis et présentés par le Ciné-Club Prévost sont variés et s’adressent à un public tout aussi éclectique.

 

Informer, instruire et éduquer

Rappelons que la vocation générale des Ciné-Clubs est de promouvoir la culture cinématographique en plus d’informer, d’instruire et d’éduquer les spectateurs dans le cadre d’activités de loisirs organisées. Le Ciné-Club est une excellente opportunité pour les gens de tous les horizons de venir s’instruire sur des thématiques actuelles et hétéroclites. C’est entre autres Mme Édith Martel, professeure de sociologie au Cégep et bénévole au sein de l’OBNL, qui bâtit la programmation du Ciné-Club.

 

À ne pas manquer en novembre et en décembre

26 novembre : Mad Dog & the Butcher – les derniers vilains. C’est l’histoire fantastique et parfois loufoque des lutteurs de la famille Vachon, telle que veut bien se la rappeler son unique survivant : Paul « The Butcher » Vachon. Les récits du vieil homme sont mis en parallèle avec son présent inusité, alors qu’à 80 ans, avec sa femme Dee, il vagabonde toujours de foires en festivals pour vendre les livres qu’il a écrits et faire revivre l’époque fabuleuse où lui et son grand frère « Mad Dog » étaient rois et maîtres de l’arène.

 

17 décembre : Tant que j’ai du respir dans le corps. Chaque jour, dans la salle de consultation, atterrissent les patients; des êtres brisés, malades et marqués par la vie. S’ils y viennent, c’est qu’ils ne désespèrent pas. Devant eux est assise une personne investie qui tente, sans faux espoir, de réparer les corps et les psychés. Dans cette pièce exigüe où défilent le monde et une humanité souffrante, chacun ira de ses confidences, et ce, dans une authenticité désarmante.

 

La nuit, alors que les portes de la clinique sont closes, les intervenants de rue prennent d’assaut la métropole afin d’étendre leur soutien à tous ces infortunés qui ont élu la rue comme domicile. La métropole devient ici, le temps de ces séquences « libres », un véritable refuge à ciel ouvert où s’enchevêtre une série de rencontres inattendues, de lieux emplis d’étrangeté, de discussions éparses, d’âmes errantes et de corps en dormance dissimulés au regard des passants tels des visions fantomatiques dans la nuit.

 

Ce qu’il faut savoir

Le Ciné-Club Prévost a ceci d’unique de ne présenter qu’exclusivement des documentaires québécois. Les présentations cinématographiques ont lieu une fois par mois, en l’occurrence le dernier vendredi de chaque mois (sauf pour les mois de juin et de décembre). Les représentations débutent à 19 h 30 à la salle St-François-Xavier, située au 994, rue principale à Prévost. Le coût est de 6 $ (taxes incluses) pour chaque projection. Il est également possible de se procurer la Ciné-carte à 50 $ pour assister à toutes les représentations de l’année en cours (soit 10 au total). Les billets peuvent être acquis à la porte ou en prévente sur le site Internet de la Station culturelle https://lastationculturelle.org.

 

À l’heure actuelle, la programmation est disponible jusqu’au mois de décembre. À noter que le Ciné-Club est actif durant 10 mois par année, soit à partir de septembre jusqu’en juin. La programmation de 2022 sera diffusée en ligne prochainement. Le passeport vaccinal est requis et des masques sont fournis au besoin.

 

Suivez les activités de la Station culturelle

Fondé en 2018, l’OBNL de la Station culturelle est très actif dans les Laurentides. Fidèle à sa vision qui est notamment de créer des moments festifs, des ambiances chaleureuses et des événements rassembleurs, vous avez peut-être vu passer au courant de l’année d’autres événements tels que le Festival On aura tout vu ou encore d’autres événements réalisés en collaboration tels le festival Les mains dans le sable ou Makadam qui se sont tous déroulés dans la ville de Prévost. N’hésitez pas à les suivre et à aimer leur page Facebook ou de vous inscrire à leur infolettre pour tout connaitre!

 

Source :

Karine Daoust, coordonnatrice à la station culturelle

https://www.spira.quebec/film/422-mad-dog-the-butcher-les-derniers-vilains.html

https://rendez-vous.quebeccinema.ca/films/tant-que-jai-du-respir-dans-le-corps

https://f3m.ca/film/un-vrai-gentleman

https://f3m.ca/film/le-chant-des-etoiles

https://www.cineclubalma.org/qui-sommes-nous