Les Hippolytois Mike Beaupré et Rachelle Rocheleau confectionnent des sculptures sur neige sur le terrain de leur maison. « C’est notre façon de vivre le confinement indiquent-ils. Nous le faisons pour nous changer les idées, pour nous faire plaisir et pour faire plaisir au monde ».

Mike et Rachelle avaient déjà une passion pour la sculpture sur sable qu’ils pratiquent depuis plus de quinze ans1. Pour profiter plus longtemps du plaisir de créer, ils ont commencé à faire de la sculpture sur neige, il y a cinq ans.

Sculpter

Notre couple d’amateurs a voulu marquer l’arrivée de 2021 par une sculpture emblématique en sculptant une table en neige avec, posés dessus, une bouteille de champagne et des verres… en glace. Ils façonnent plus volontiers la neige, mais l’arrivée de la nouvelle année justifiait une exception!

Puis, juste avant le début de la nouvelle saison de la LNH, ils ont confectionné une sculpture sur neige de la Coupe Stanley. Ils le reconnaissent. Ce sont des partisans : « Nous sommes prêts pour la coupe. GO HABS GO! ». L’émission Salut Bonjour à TVA a d’ailleurs diffusé une photo de cette coupe le 5 janvier.

Ensuite, pour faire contrepoids à l’éprouvante réalité pandémique, ils se sont plongés dans le monde du merveilleux. Ils ont fabriqué des personnages de contes pour enfants : La Belle et la Bête, le Chat botté, le lapin d’Alice au pays des Merveilles. Pour ajouter à la magie, l’épée du chat et les lunettes du lapin sont en glace. Ils scintillent lorsque le soleil est de la partie!

Couvre-feu

À la tombée du jour, Mike éclaire ses sculptures. Mais il programme une alarme qui sonne à 19 h 55. Un rappel qu’il est temps d’éteindre les feux. Le message de nos sculpteurs devient cristallin à la vue du lapin. On sait que, lorsque Alice rencontre le sympathique animal dans le conte de Lewis Carroll, il est en train de consulter sa montre à gousset et de répéter « en retard, toujours en retard ». Le lapin de Mike et Rachelle, lui, a la main appuyée sur une grosse horloge pour bien montrer qu’elle indique huit heures. Plus qu’une allusion à respecter le couvre-feu, c’est une consigne impérative!

 

Festivals

Mike et Rachelle sont devenus depuis plusieurs années des compétiteurs amateurs de haut calibre en sculpture sur sable. Même s’ils ont moins œuvré en sculpture sur neige, ils ne manquent pas de participer aux événements organisés dans la région, comme celui de la Fête des neiges à Sainte-Sophie. Ils se rappellent aussi avec plaisir leur participation au festival d’hiver de Saint-Hippolyte, quand celui-ci incluait l’activité de sculpture sur neige dans sa programmation.

 

 

 

Du beau social

« On est à Saint-Hippolyte depuis 25 ans, mais on n’est pas très voisineux, confient Mike et Rachelle. Pourtant on adore la visite. On trouve charmant que les gens passent voir les sculptures. Souvent, ils nous disent à quel point elles leur plaisent. Ça permet d’agréables échanges avec eux. C’est notre porte d’entrée pour du beau social. On veut dire merci aux gens qui viennent. »

 

 

Sculptures éphémères

Les sculptures sur neige sont des réalisations éphémères. Jusqu’au 15 janvier, il était possible de passer voir ces gaillardes sculptures solidement ancrées au sol. Puis il y a eu la première bordée de neige de l’hiver. Mike et Rachelle se sont empressés de les déneiger, mais déjà certains détails étaient moins accentués. En février, à la parution de cet article, il se peut qu’on ne distingue même plus la forme de leurs personnages! Tout dépendra des conditions atmosphériques. Mais l’invitation de Mike et Rachelle à venir les visiter au 12, 116e Avenue demeure. « Et, assurent-ils, si celles-là n’ont pas résisté, on les aura remplacées par d’autres! ». À tous ceux qui veulent s’en prévaloir, ils offrent donc un passeport de saison… à l’œil, pour découvrir leurs nouveautés tout au long de l’hiver.

 

 

1 Ils ont fait la une du Sentier en septembre 2017